Le champagne

Hum… ! Ne terminez pas l’année sans en avoir bu, je vous le conseille fortement ! J’ai envie de vous en parler un peu (champenoise oblige).
Le champagne est une boisson synonyme de luxe de fête de célébrations .
Il est reconnu dans le monde entier.
Elaboré essentiellement à partir de trois cépages :

  • Le pinot noir
  • Le pinot meunier
  • Le chardonnay

Il est réellement conseillé de servir les bruts et les blancs de blancs en apéritif et les demi-sec en dessert seront parfaits.

Pour les champagnes rosé (souvent préférées des femmes) ils se dégustent en toutes occasions pareil que les autres : bien frais, entre 4 à 7°.

Au fait, qu’est-ce qu’un champagne rosé ?

Pour l’élaborer la manière la plus classique est d’assembler vins blancs et rouges. Il existe des coteaux Champenois à Ay, Ambonnay, Bouzy pour faire  croitre des Pinots noirs mais ils sont loin de suffire pour la demande des Champagnes rosés.

Alors comment faire ?

Une autre méthode en court est élaborée « par saignée » : une courte macération (8 à 12h) des jus avec la peau des raisins rouges. La couleur  du Champagne rosé peut être différente d’un Champagne à un autre. Cette méthode demande un grand savoir faire. Toutefois « l’habit ne fait pas le goût » alors  seule solution : il faut goûter !

Comment reconnaitre un bon Champagne. C’est savoir lire les étiquettes !

  • NM : Négociant manipulant. Il s’agit d’une personne physique ou morale qui, en plus des raisins issus de ses propres vignes – si elle en possède – achète des raisins, des moûts ou des vins et assure leur élaboration dans ses locaux.
  • RM : Récoltant manipulant. Il assure l’élaboration, dans ses locaux, des seuls vins issus de sa récolte.
  • RC : Récoltant-coopérateur. Il livre des raisins issus de sa récolte à sa coopérative puis reprend de sa coopérative des moûts ou des vins en cours d’élaboration ou prêts à êtres commercialisés.
  • CM : Coopérative de manipulation. Elle élabore, dans ses locaux, les vins provenant des raisins de ses adhérents.
  • SR : Société de récoltants. Elle élabore les vins provenant de la récolte de ses membres appartenant à la même famille et les commercialise
  • ND : Négociant distributeur. Il achète des vins en bouteilles terminées sur lesquelles il appose, dans ses locaux, un étiquetage.
  • MA : Marque d’acheteur. L’élaborateur, qu’il soit négociant, récoltant ou coopérative, vend des bouteilles terminées et habillées à la marque du client acheteur des bouteilles.

Et n’oubliez pas la mention : « produit venant de France ».

Coupes ou flutes ?…

champagne Coupe ou flute champagne coupe ou flute 2

Sans hésitations préférez les flutes qui vont diffuser une fine colonne de bulles venant du fond.Surtout bannir la flute de plastique qui ne produit que de grosses bulles qui vont avoir tendance à s’accrocher aux parois du verre.

Quand à la coupe si élégante soit elle, va diffuser les gaz rapidement. D’autre part sa forme ne lui permet pas de garder les arômes.

Et les artistes ?…

Ils font des merveilles !…
L’habillage de la bouteille est très important, le premier regard … le plaisir commence là.

champagne-3

Une équipe d’artiste va travailler sur la création de l’étiquette qui va mettre la marque en valeur. Il y aura aussi des étiquettes personnalisées à votre nom ou avec un texte personnel ou encore peintes ou gravées.

champagne-4

champagne-5

Il y a aussi les capsules, peintes avec peinture émail suivie d’une cuisson. Les premières capsules dateraient de 1880. Pour l’embouteilleur la capsule sert souvent à différencier les cuvées. Au fil du temps la capsule  s’est personnalisée, les collectionneurs ont fait leur apparition. Cette activité est appelée « la placomusophilie ».

Je ne peux m’empêcher de vous donner cette citation :

Le Champagne, dans la victoire on le mérite, dans la défaite on en a besoin – Napoléon Bonaparte

Et moi j’ajoute qu’on a besoin ni de l’un ni de l’autre pour en boire !

A l’année prochaine les amis.

champagne-6

Posted in Entre nous